dossier de presse      

 

 

 

prochaine photo

Masao Yamamoto

 

"Un monde dans la main" 

 

Dans la continuité de ses travaux précédents, toujours attentif à saisir la beauté cachée dans les « petites choses silencieuses » que la vie, la nature, offrent à son regard, Yamamoto Masao s’est intéressé aux bonsaïs de Maître Akiyama Minoru, qui a bien voulu lui confier quelques précieux spécimen afin qu’il les photographie, le plus souvent dans la nature, quelquefois dans son studio.

 

Ce travail a fait l’objet d’un beau livre publié en 2019. Son titre japonais, 手中一滴 (Shuchû Itteki), littéralement Une goutte d’eau dans la main, évoque la notion, commune à la philosophie occidentale et à la pensée animiste japonaise, du microcosme et du macrocosme. Pensée qui fait correspondre la totalité du cosmos à une infinité de modèles réduits qui lui répondent et d’une certaine façon, le contiennent. Ainsi la goutte d’eau dans la main contient le monde, autant qu’elle le reflète.

 

D’une certaine façon, la photographie de Yamamoto, depuis ses débuts, est à cette image : sa magie réside dans sa capacité à concentrer dans un détail, fût-il d’apparence anodine, toute la poésie d’un regard, et à la partager dans un petit rectangle de papier qui tient dans la main.

 

Un choix d’images de cette nouvelle série est ici présentée en regard d’œuvres plus anciennes des séries Shizuka, Kawa et Nakazora. Images porteuses du même émerveillement intime devant le monde, elles nous invitent à nous pencher sur ces gouttes d’eau recueillies dans la main : tout un univers y est enclos.


Didier Brousse

 

 

Exposition 1er juillet au 25 septembre 2021

(Fermeture annuelle au mois d'août)

 

 

 

 

 

 

 

prochaine photo